J’ai eu l’opportunité d’assister à la dernière classe de maître de l’ACCP qui portait sur la création, l’utilisation et le partage d’objets 3D en ligne. Cet atelier présenté par Jean Vouillon, professeur à l’Université de Saint-Boniface, a exposé différents outils permettant de créer des ressources 3D. Ces ressources peuvent être notamment utilisées dans le cadre de formations. Avant de vous faire un compte rendu de cette conférence, je vous présente quelques situations qui peuvent bénéficier de l’utilisation du 3D dans la formation.

 

Quelques idées pour utiliser les objets 3D dans la formation

-Faire la visite virtuelle d’un lieu ou d’un environnement particulier

-Présenter le fonctionnement d’une machine, d’un instrument ou d’un outil

-Démontrer un positionnement : comment doit-on placer un objet ou un individu dans un environnement

-Favoriser l’exploration par l’apprenant de son futur environnement de travail

Les possibilités sont très nombreuses et peuvent s’adapter à une multitude de contextes. Les modèles 3D donnent une idée beaucoup plus concrète d’un objet ou d’un lieu pour l’apprenant. Avec les modèles 3D, il n’est pas toujours nécessaire d’être présent dans une salle spécifique ou d’avoir un objet entre les mains afin de bien le voir sur tous ses angles.

 

Numérisation 3D

La baisse de prix de certains modèles de scanneurs 3D rend cet outil plus accessible qu’auparavant. En fait, il est possible de s’en procurer un pour environ 400$ US  et de l’installer sur un iPad ou un iPhone. Par la suite, il faut télécharger une application qui permet de faire la numérisation.  Il est essentiel de s’assurer de bien se positionner et d’avoir une quantité de lumière adéquate dans la salle avant de procéder à la numérisation. Pour voir une démonstration de ce scan à travers une vidéo, cliquez ici.

Pour faire une numérisation d’un objet, il suffit de faire le tour de celui-ci et le logiciel s’occupe du reste! Le résultat est assez intéressant et la qualité de l’image est souvent suffisante selon les types de besoins de formations.

Vouillon a présenté quelques utilités intéressantes comme « scanner » son groupe d’apprenants afin d’apprendre les noms des apprenants plus facilement. Il est même possible de faire une impression 3D après la numérisation, à condition, bien évidemment, d’avoir accès à une imprimante 3D!

 

Photogrammétrie

Un autre moyen vraiment intéressant de créer un objet 3D est de le faire à partir de photos. La photogrammétrie permet de créer des modèles 3D à partir de photos prises de différents points de vue d’un objet. Pour créer un objet 3D avec le logiciel Autodesk Remake, on peut prendre entre 50 et 250 photos d’un objet sous tous ses angles. Ensuite, on dépose ces photos dans un logiciel qui recréé l’objet photographié. Pour se faire, le logiciel extrait des points des photos pour en concevoir un modèle 3D.

Le résultat est particulièrement impressionnant et la qualité peut être supérieure à la numérisation 3D selon la technologie utilisée. Il peut être intéressant de faire ses premiers pas dans le monde du 3D avec une solution comme la photogrammétrie puisqu’elle peut être plus économique. Il y a d’ailleurs une version gratuite du logiciel Autodesk Remake qui comporte moins de fonctionnalités, mais qui peut s’avérer intéressante selon les besoins de formation.

Pour essayer cette solution, cliquez ici.

Pour voir une démonstration vidéo, cliquez ici

 

Création d’objets 3D

Il est aussi possible de créer son propre modèle 3D à l’aide d’un logiciel de modélisation comme MoI3. L’utilisation de ce type de logiciel demande une plus grande courbe d’apprentissage chez l’utilisateur, mais il permet de créer des modèles sur mesure. Ce logiciel est disponible en version d’essai pour 30 jours si vous souhaitez tester vos habiletés à créer des objets 3D!

 

Sketchfab : Une plate-forme pour modifier et partager ses modèles 3D 

Sketchfab est une plate-forme qui permet de modifier et de partager ses modèles 3D. Cette plate-forme offre des fonctionnalités comme changer l’orientation ou l’arrière-plan du modèle, ajouter des effets, modifier l’éclairage, etc. Il est aussi possible d’ajouter des annotations pour expliquer certains éléments du modèle.

En plus de permettre la modification des modèles, cette plate-forme offre aussi des fonctionnalités qui ressemblent à celles des réseaux sociaux. On peut suivre des utilisateurs qui partagent leurs modèles, on peut participer au forum de discussion ou encore explorer des modèles par catégories comme l’architecture, les personnages ou la culture. Il est facile de passer plusieurs heures à explorer des modèles plus impressionnants les uns que les autres.

 

Conclusion

La création de modèles 3D est maintenant plus accessible que jamais ce qui rend son intégration beaucoup plus simple dans le cadre de formations. Avez-vous déjà pensé intégrer le 3D dans vos formations ? Est-ce que ces technologies vous donnent des idées ou vous inspirent ? N’hésitez pas à donner votre avis au bas de cet article.

Obtenez un ebook qui vous donne 5 trucs efficaces utilisés par les professionnels de la formation!

Allez consulter vos courriels pour confirmer votre inscription! Si vous n'avez pas reçu de courriel, allez voir vos pourriels.