Quand on conçoit des formations, il arrive de manquer de temps pour tout faire et certaines étapes, comme celle de faire un profil de l’apprenant, peuvent être laissées pour compte. Pourtant cette étape est souvent déterminante pour sélectionner les stratégies pédagogiques les plus adaptées et pour offrir des conditions optimales pour l’apprentissage. Dans le cas d’une formation en ligne, cette étape est absolument essentielle puisqu’il est encore plus difficile de se réajuster rapidement que lors d’une formation en classe.

Avec tout le temps que demande la préparation d’une formation, on aimerait être dans le feu de l’action rapidement! On m’a déjà dit qu’on connaissait quand même bien les apprenants qui font la formation et qu’il n’était pas nécessaire de dresser leur profil. Une réponse comme celle-là génère beaucoup de questionnements dans ma tête… Ça veut dire quoi les connaître quand même bien ? Personnellement, ça ne me rassure pas. Par exemple, si on allait faire une expédition en montagne et que mon ami me disait qu’il connaît quand même bien la région, mais peut-être pas les spécificités de cette montagne, on dirait que j’aurais le goût d’apporter une boussole et plus de provisions juste au cas où on prendrait plus de temps pour se rendre à l’endroit souhaité… Connaître partiellement son apprenant ce n’est pas suffisant pour atteindre efficacement sa cible sans faire trop de détours. Voyez le profil de l’apprenant un peu comme une boussole qui vous permet d’atteindre votre but plus rapidement et efficacement.

 

Comment faire ?

Il existe plusieurs façons d’aller recueillir l’information que vous avez besoin pour mieux cerner qui est l’apprenant. Je vous conseille d’ailleurs de puiser vos informations à plusieurs sources : vous-même, l’apprenant, son superviseur, etc. Vous pouvez poser les mêmes questions à toutes vos sources d’informations et comparer les réponses ou poser des questions différentes à chacun des intervenants.

 

Les caractéristiques générales

On commence habituellement par dresser un portrait des caractéristiques plus générales de l’apprenant : son âge moyen, son sexe et le type d’emploi ciblé par la formation. Ces caractéristiques donnent des orientations plus larges sans pour autant tomber dans des généralisations. Par exemple, si vous réalisez que l’âge moyen des apprenants est de 75 ans, on pourrait conclure qu’ils sont moins à l’aise avec les technologies et cette caractéristique influence justement le choix des interactions à utiliser dans le cadre de la formation. Toutefois, si ces personnes âgées de 75 ans sont des programmeurs retraités de chez IBM, on n’arrivera peut-être pas à la même conclusion.

 

Les connaissances et les expériences des apprenants

Dans cette catégorie, on se questionne sur le niveau de formation des apprenants et leurs expériences professionnelles. Il est aussi important de vérifier qu’est-ce que les apprenants connaissent déjà sur le sujet de formation. Ces informations ont une influence sur le niveau de complexité des connaissances ou des compétences à enseigner. Si les apprenants connaissent déjà certaines informations et que nous sommes davantage dans une perspective de formation continue, on pourra réactiver les connaissances antérieures pour intégrer plus facilement les nouvelles connaissances.

Pour mieux adapter le vocabulaire utilisé dans la formation, on peut se questionner sur le niveau de langage connu des apprenants. Cet élément peut paraître futile, mais ce ne sont pas toutes les personnes qui utilisent et comprennent le même langage. Je veux particulièrement attirer votre attention sur tout le vocabulaire plus technique qui n’est pas nécessairement connu des apprenants. Vous pouvez introduire ce vocabulaire dans la formation, mais vous devrez également l’expliquer.

Les habiletés de lecture et d’écriture sont également à considérer. En fait, on ne proposera pas des lectures dirigées à un groupe d’apprenants ayant peu d’habiletés en matière de lecture, à moins de vouloir justement développer ces habiletés.

 

Autres caractéristiques

Le niveau de motivation des apprenants nous oriente grandement sur leur niveau d’engagement  dans la formation. Si le niveau de motivation des apprenants est faible, il est essentiel de trouver différents moyens d’engager davantage l’apprenant dans sa formation.

Est-ce que les apprenants ont des besoins particuliers au niveau auditif, visuel ou physique ? Par exemple, je ne proposerais pas des stratégies pédagogiques faisant appel à l’audio dans une usine bruyante où les employés doivent porter des bouchons d’oreilles. On s’entend qu’ils ne comprendront pas grand-chose et que l’efficacité sera nulle si l’audio est écouté dans une section bruyante de l’usine. L’audio pourrait être utilisé s’il y a des sections plus silencieuses réservées à l’apprentissage.

Je vous invite également à valider si les apprenants font la formation seul ou en groupe. Les formations faites en solo doivent être très complètes puisque les apprenants ne peuvent pas se référer à leurs collègues s’ils ont des questions. C’est donc un élément à prendre en considération dans votre planification.

Si vous souhaitez concevoir une formation en ligne, je vous conseille fortement de vous questionner sur le niveau d’aisance avec l’informatique des apprenants. Évidemment, ils n’ont pas besoin d’avoir un profil d’architecte informatique, mais ils doivent être minimalement à l’aise d’utiliser un clavier et une souris. Par la suite, on pourra adapter les stratégies pédagogiques selon leur niveau d’aisance.

 

Un profil ou… plusieurs profils ?

Après avoir posé vos questions aux différents intervenants, vous réalisez que les apprenants qui participeront à la formation sont tellement différents qu’on n’arrive pas à dégager un profil clair. C’est possible. Parfois, il y a plus d’un profil d’apprenant. Selon la situation, on peut choisir de faire un tronc commun dans la formation et de proposer des parcours distincts qui vont davantage rejoindre chacun des profils d’apprenants. Il est aussi possible de faire un seul parcours, mais de choisir des stratégies pédagogiques qui devraient convenir aux différents profils.

 

Conclusion

Je vous conseille de vous préparer un tableau pour accélérer votre cueillette d’informations et constituez le profil des apprenants. Le tableau vous aidera à faire une bonne analyse et à synthétiser les renseignements utiles pour mieux connaître vos apprenants!
Bonne recherche!

Vous voulez créer une formation et savoir quel type de formation est le meilleur choix pour vous?

Inscrivez-vous à mon infolettre et je vous offre gratuitement le ebook Six types de formation qui vous aidera à créer votre formation.

Votre confidentialité est importante et vous ne recevrez pas de spam.
Vous pouvez lire ma politique de confidentialité.