Est-ce que le 12 août est une journée spéciale pour vous ? Avez-vous adhéré au mouvement « Le 12 août j’achète un livre québécois » ? En plus d’encourager les auteurs d’ici, cette journée nous donne une occasion de faire plusieurs belles découvertes. J’ai eu le goût de me joindre à ce mouvement en vous proposant trois lectures qui vous aideront, de près ou de loin, avec vos formations.

 

Laissez courir les éléphants de David Usher

Monter des formations vous demande beaucoup de créativité et vous avez l’impression que  la créativité et vous ça fait deux… Détrompez-vous! David Usher vous amènera dans son univers coloré avec Laissez courir les éléphants. Il vous aidera à renouer avec votre créativité que vous aviez à l’enfance, celle qui en un déclic vous permettait d’imaginer tout un monde en quelques secondes! À l’âge adulte, on a parfois l’impression que certaines personnes sont dotées d’une grande créativité et que d’autres en manquent beaucoup. Usher croit plutôt que la créativité, ça se développe et ça se cultive.

Pour concrétiser tout cela, Usher vous incitera à compléter une série d’exercices directement dans le livre. En effet, il y a une foule de pages réservées pour laisser libre cours à votre imagination. On y retrouve également plusieurs anecdotes et des exemples concrets qui vous inciteront à développer votre créativité.  Pourquoi est-ce que je vous propose de le lire ? Quand on est formateur, il est parfois difficile de laisser aller sa créativité pour préparer de nouvelles activités pour ses apprenants. Le livre d’Usher vous aidera sans doute à donner une nouvelle couleur à vos activités ou encore à vous donner le goût et l’élan d’en créer d’autres.

 

La différence qui fait la différence ou l’art de réussir dans l’enseignement d’Ulric Aylwin

Ce livre est une mine d’or pour dénicher des stratégies pédagogiques intéressantes. En plus il est très facile à lire puisqu’il est décomposé en petits « documents »représentant chacun une stratégie pédagogique. Ce livre est un véritable outil de travail à avoir tout près de soi quand on développe un nouveau cours. Les stratégies pédagogiques sont généralement présentées en une page ou deux, ce qui permet de trouver rapidement des idées intéressantes pour ses cours. Aylwin aborde notamment l’importance de poser des questions, le rôle du formateur qui est de créer du sens ainsi qu’un nombre important de stratégies pédagogiques.

La deuxième partie du livre est consacrée à quatre thématiques. Alwin traite d’abord de la pédagogie différenciée qui consiste à proposer une pédagogique différente et adaptée aux besoins de chacun des apprenants. Ensuite, il aborde les principes de l’apprentissage coopératif qui permet aux apprenants de travailler efficacement en petits groupes et de co-construire leurs connaissances avec leurs pairs. La question de l’évaluation formative, c’est-à-dire évaluer dans un but de former et de renseigner l’apprenant sur sa « performance » et non de sanctionner ou d’attribuer des notes, est également abordée.  Le dernier thème est l’évaluation globale de l’apprenant qui tient en compte d’un ensemble de critères au lieu d’analyser et d’évaluer des éléments spécifiques.

 

 Le guide des paresseux pour être productif et avoir plus de bon temps de Lukas Heidn

Qu’est-ce qu’un livre intitulé Le guide des paresseux vient faire ma courte liste ? Il arrive à plusieurs formateurs, comme à beaucoup d’autres personnes, de manquer de temps. C’est là que Le guide des paresseux peut devenir un précieux allié. Bon, il existe des tonnes de livres sur la gestion du temps, pourquoi liriez-vous celui-ci ? Parce qu’il est différent! À mon avis, son plus grand intérêt est qu’il apporte un regard singulier sur la question du temps. Il nous fait prendre conscience de notre perception individuelle du temps qui est souvent en décalage avec le temps réel.

Ce guide regorge d’exemples et de trucs très concrets pour améliorer sa relation avec la notion du temps. Pour ce faire, Heidn propose sept leviers :
« 1. Synchronisez le temps physique et le temps psychologique.
2. Cessez de survaloriser le fait de travailler beaucoup.
3. Détectez les vraies causes de vos pertes de temps et de rendement.
4. Désamorcez la panique et la rage qui vous envahissent lorsque vous avez perdu du temps.
5. Concentrez-vous sur les solutions plutôt que sur les problèmes.
6. Gérez votre alimentation pour mieux gérer votre temps.
7. Travaillez sans travailler grâce à votre subconscient. »

Les leviers proposés ne demandent pas des efforts trop difficiles d’où le titre de guide des paresseux. Concrètement à quoi peuvent ressembler les trucs proposés ? Je me permets de vous en présenter un. Par exemple, on peut investir le juste effort dans une tâche, c’est-à-dire de ne pas mettre trop d’efforts dans une tâche qui n’en exige pas autant. On aura le même résultat en écrivant en mettant une petite pression sur le stylo que si on écrit vraiment plus fort en mettant beaucoup de pression (à moins que le stylo commence à manquer d’encre bien sûr!). En ce sens, il vaut mieux mettre une pression moindre et obtenir le même résultat sans dépenser trop d’efforts. Cet exemple peut paraître banal, mais il peut s’appliquer à une foule de tâches quotidiennes qui peuvent s’alléger, sans altérer le résultat.

Il y a des tâches pour lesquelles nous mettons naturellement le juste effort. Il est rare qu’on soulève spontanément une fourchette avec toute notre force. Si on le faisait, elle risquerait de nous frapper en plein visage! Toutefois, pour des tâches comme taper sur un clavier, appuyer sur sa souris ou encore couper des légumes, est-ce qu’on investit toujours le juste effort ? Ce sont des gestes qui sont répétés maintes fois au quotidien et qui pourraient possiblement requérir moins d’efforts.

Avec tous ces petits trucs et ce changement de paradigme par rapport à la notion du temps, vous devriez en trouver davantage pour améliorer vos formations et pour vous adonner à vos loisirs préférés.

Quels sont les livres québécois qui vont ont marqué ou qui ont fait une différence dans votre enseignement ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

 

 

Les liens sécurisés présents dans cet article vous permettent d’acheter les livres en encourageant des librairies québécoises indépendantes. En plus, 4% de vos achats seront remis à un organisme qui supporte l’alphabétisation en utilisant ces liens.

Vous souhaitez appuyer cette cause et découvrir un blogue génial sur la lecture ? Rendez-vous sur Julie lit au lit qui vous présente une foule de livres passionnants et qui verse la totalité de ses redevances à la cause de l’alphabétisation.

 

Vous voulez créer une formation et savoir quel type de formation est le meilleur choix pour vous?

Inscrivez-vous à mon infolettre et je vous offre gratuitement le ebook Six types de formation qui vous aidera à créer votre formation.

Votre confidentialité est importante et vous ne recevrez pas de spam.
Vous pouvez lire ma politique de confidentialité.