On me demande souvent quelle est la durée idéale d’une capsule de formation. À cette grande question, je réponds de s’en tenir à 10 à 15 minutes.

La raison est bien simple. C’est vraiment difficile pour tout être humain de maintenir son attention plus de 15 minutes d’affilée en étant passif comme en écoutant quelqu’un qui explique quelque chose ou en regardant une vidéo. Même si le contenu est intéressant, être passif demeure un exercice qui peut être difficile.

 

La pratique au secours de la théorie

En ce sens, je propose de faire des capsules de formation qui durent de 10 à 15 minutes et d’intégrer des activités plus pratiques où les gens vont se réactiver. Il sera ensuite plus facile pour les apprenants de se concentrer pour écouter ou pour intégrer du nouveau contenu avant de le mettre en pratique.

 

Apprendre du nouveau contenu, c’est monter une pente

Une quinzaine de minutes est une bonne durée pour présenter du contenu plus théorique avant de faire un exercice plus pratique. Le cerveau a besoin de pauses comme le reste du corps. Par exemple, si on fait du vélo et qu’on monte une bonne pente c’est très demandant. Évidemment, il y a des athlètes qui peuvent monter des pentes très longtemps, mais un grand nombre de personnes ne peuvent pas monter une pente sans arrêt ou sans pause. À la fin d’une bonne pente, un cycliste est souvent très heureux de voir une séquence de plat ou une pente descendante qui va l’aider à se reposer et à pouvoir reprendre la prochaine pente montante.

La concentration qu’exige l’apprentissage de nouveaux contenus, c’est un peu l’équivalent de monter une bonne pente. Ensuite, faire un peu de pratique c’est l’équivalent de descendre la pente ou d’être sur le plat. Quand on roule sur le plat, on est sur quelque chose d’un peu plus facile et de plus confortable, même si on est toujours actif, mais de manière moins intensive. Après un peu de plat, on peut mieux reprendre la prochaine pente montante.

 

Je suis capable d’être attentif bien plus que 15 minutes!

Certains me diront qu’on est capable d’écouter un film et que ça dure bien plus que 15 minutes.  C’est bien vrai, mais ça ne demande pas le même niveau d’attention d’écouter un film que d’apprendre du nouveau contenu difficile. Le film est du domaine du divertissement alors que la formation est du domaine de l’apprentissage. Notre cerveau apprend des nouvelles choses et doit traiter toutes ces informations. Cela demande plus d’efforts que d’écouter un film de divertissement. Ce n’est pas le même niveau d’attention soutenue qui est exigé.

La façon la plus prudente que votre contenu passe bien c’est de vous en tenir à des activités d’apprentissage de 10 à 15 minutes, suivi d’un peu de pratique.

Inscrivez-vous à mon infolettre et découvrez les six types de formation pour créer du contenu efficace et adapté à votre clientèle.

 

Votre confidentialité est importante et vous ne recevrez pas de spam.
Vous pouvez lire ma politique de confidentialité.