Les vidéos de formation se multiplient. Plusieurs formateurs offrent des cours en ligne qui contiennent une part très importante de vidéos. Ce constat n’est pas étonnant puisque les vidéos ont la cote. On n’a qu’à penser à YouTube ou à notre fil d’actualités Facebook qui regorgent de vidéos de toutes sortes! Il n’est donc pas surprenant que le monde de la formation souhaite bénéficier de ce média aux multiples possibilités.  La vidéo de formation peut s’avérer très efficace comme elle peut tomber à plat si elle est utilisée à outrance ou dans un contexte d’apprentissage moins propice pour ce média.

 

Trois raisons d’utiliser la vidéo

Je vous présente trois raisons d’utiliser la vidéo de formation qui peut s’avérer très efficace dans certains contextes.

 

Raison numéro 1 : Pour faire des démonstrations

L’aspect visuel est parfois essentiel pour enseigner des contenus. L’illustration ou la photo peuvent très bien combler ce besoin pour un contenu plus statique, mais pour des procédures, la vidéo est souvent beaucoup plus claire. En ce sens, des procédures et des manœuvres sont souvent expliquées grâce à la vidéo. Toutefois, il ne faut pas se leurrer. Ce n’est pas parce que vous avez fait une vidéo de démonstration que les apprenants seront automatiquement à l’aise de faire ladite manœuvre. Selon la pyramide de l’apprentissage, l’apprenant ne retient que 30% du contenu d’une démonstration. Il faut dire qu’il est passif au moment de regarder la vidéo. Je vous recommande donc de combiner la vidéo avec d’autres stratégies pédagogiques plus pratiques. Par exemple, la vidéo peut être présentée dans un premier temps pour ensuite permettre à l’apprenant d’essayer de faire la procédure en question.

La vidéo permet également de mieux saisir les émotions. Elle peut donc s’avérer très utile pour l’enseignement d’éléments liés au savoir-être. Dans un domaine où l’apprenant doit comprendre comment intervenir auprès d’autres humains, on peut lui présenter une vidéo d’un exemple d’intervention appropriée. Pour rendre l’apprenant plus actif dans ses apprentissages, vous pouvez poser quelques questions à l’apprenant avant qu’il regarde la vidéo. Tout au long du visionnement, l’apprenant cherchera les réponses aux questions, ce qui aura pour effet d’augmenter sa rétention du contenu.

Enfin, pour l’apprentissage d’un logiciel, on retrouve souvent des vidéos qui démontrent ce que l’utilisateur expert fait à l’écran. Il est plus facile par la suite pour l’apprenant de reproduire exactement ce que l’expert a fait pour arriver aux résultats souhaités. L’apprenant peut progresser à son rythme et mettre pause à tout moment pour reproduire ce qu’il voit à l’écran. Ce type de vidéo est donc très pratique pour l’apprenant qui se retrouve accompagné étape par étape.

 

Raison numéro 2 : Pour avoir le point de vue d’un expert ou pour faire un débat

Dans une formation, il est souvent intéressant d’exposer différents points de vue. La vidéo d’un expert qui s’exprime sur un sujet donné est souvent très pertinente. Comme il est rarement facile d’avoir un expert qui rencontre vos apprenants au moment de la formation, la vidéo est une solution adéquate pour pallier ce problème. Vous pouvez également en profiter pour enregistrer une vidéo qui présente une table ronde exposant le point de vue de différents experts. Ensuite, relancez la discussion avec d’autres questions liées au contenu de la vidéo auprès de vos apprenants, peu importe qu’ils soient en classe ou en ligne.

 

Raison numéro 3 : Pour mettre les apprenants en action

On pense souvent à présenter des vidéos de formation aux apprenants, mais on peut aussi faire l’inverse, c’est-à-dire demander aux apprenants de créer des vidéos. Ce type d’activité est maintenant beaucoup plus facile à faire de nos jours puisque plusieurs personnes possèdent un téléphone intelligent ou une tablette qui leur permet de capter des images même si le résultat n’est pas digne d’un film de Xavier Dolan!

Cette activité permet aux apprenants de démontrer leur compréhension d’un sujet. Par exemple, un apprenant peut se filmer au moment d’exécuter une manœuvre qu’il a apprise et l’expliquer à la caméra. Pour être en mesure de donner des explications, l’apprenant devra bien comprendre la manoeuvre, ce qui devrait favoriser sa rétention. Cette activité peut facilement se réaliser dans le cadre d’une formation en ligne. Je ne vous conseille pas de faire une séance de visionnement de groupe de ces vidéos. Selon la qualité du tournage, il est possible que plusieurs caméras bougent beaucoup et que ça donne un peu mal au cœur. Vous pouvez davantage l’utiliser pour des fins d’évaluation formative.

 

Quelques bémols importants

Attention aux apprenants passifs!

Je vous l’ai mentionné un peu plus haut, mais je crois qu’il est essentiel de revenir sur ce point. Il est important que l’apprenant puisse être actif dans ses apprentissages. Il est souvent avantageux de combiner la vidéo à d’autres stratégies pour éviter que l’apprenant ne regarde que des vidéos sans arrêt. Malheureusement, je constate qu’il y a certaines formations en ligne qui sont pratiquement entièrement constituées de vidéos. Attention, je ne vous dis pas que ces formations ne sont pas bonnes! Je vous dis seulement que si l’apprenant est passif, il ne retirera pas le plein potentiel de la formation même si le contenu présenté est le meilleur du monde.

 

Vos vidéos doivent être vues!

Dans son billet « Comment inciter vos apprenants à regarder vos contenus multimédias », Allison LaMotte met en garde ses lecteurs des dangers liés au fait que les apprenants ne consultent pas tous les modules ou les vidéos de formation en ligne. En suivant le parcours de ses apprenants en ligne, elle a fait la constatation qu’environ 50% des apprenants ne consultaient pas tous les contenus. La motivation des apprenants était directement liée au temps et à « la valeur estimée du contenu ». Ses apprenants accordaient une plus grande valeur au contenu qui fait partie d’une évaluation.

Elle propose trois solutions pour inciter les apprenants à faire les modules ou à regarder les vidéos soit de limiter la durée, de rester à propos et de faire un lien avec l’évaluation.

La durée est un élément particulièrement important. Si les vidéos sont trop longues, le niveau de concentration ne sera plus adéquat pour une rétention optimale. J’ajouterais que plus le contenu est dense, plus la capsule doit être courte pour éviter de surcharger l’apprenant. Dans tous les cas, je vous dirais de miser sur une durée optimale de cinq minutes de vidéo ou moins et de ne pas dépasser le cap des dix minutes.

 

Conclusion

La vidéo peut faire partie de votre liste de stratégies pédagogiques, mais il ne faut pas en abuser. L’utilisation de vidéos entremêlée de stratégies qui permettent l’intégration des contenus rendra vos formations vidéo encore plus efficaces!

Vous voulez créer une formation et savoir quel type de formation est le meilleur choix pour vous?

Inscrivez-vous à mon infolettre et je vous offre gratuitement le ebook Six types de formation qui vous aidera à créer votre formation.

Votre confidentialité est importante et vous ne recevrez pas de spam.
Vous pouvez lire ma politique de confidentialité.