Que veut-on dire quand on parle de rendre les apprenants actifs dans leurs apprentissages. En fait, c’est tout simplement l’inverse d’être passif. Par exemple, si vos élèves apprennent les bras croisés sur leur chaise et qu’ils font juste écouter, on peut dire qu’ils sont passifs. En général, l’apprentissage sera moins efficace et la rétention sera moins longue que si vos apprenants sont actifs en faisant des activités et en posant des questions.

 

« Pour apprendre, je dois le faire »

Avez-vous déjà entendu cette expression « Pour apprendre je dois le faire ». C’est ce même principe dont on parle quand on dit de rendre les apprenants actifs dans leurs apprentissages. Quand les apprenants font des actions, on augmente les chances qu’ils soient en mesure de les reproduire une fois la formation terminée. Il est donc important de rendre les apprenants les plus actifs possible afin qu’ils soient autonomes et qu’ils retiennent les apprentissages.

 

Comment peut-on les rendre actifs ?

On a souvent l’image du formateur qui parle et des apprenants qui écoutent. Je ne vous cacherai pas que ce n’est pas la meilleure façon de rendre vos apprenants actifs. Toutefois, je suis loin d’affirmer de ne plus parler devant un groupe. En fait, vous pouvez parler devant le groupe pendant de courtes périodes même si les apprenants sont passifs. Parfois, il est plus pertinent de transmettre certains contenus en donnant des explications ou en faisant une démonstration.

Par contre, je vous conseille d’essayer de raccourcir ces périodes d’enseignement plus magistral à des périodes de 10 à 15 minutes. Par la suite, faites une activité pratique où vous mettez les apprenants en action que ce soit du travail en équipe, faire des liens avec les concepts (ex. cartes conceptuelles) ou faire une étude de cas sur ce qui a été enseigné. Vous pouvez aussi simplement poser des questions afin de réactiver les apprenants et qu’ils réalisent qu’ils sont en classe et qu’ils doivent participer. Votre rôle comme formateur est d’activer régulièrement vos apprenants.

 

Moins de pression sur le formateur

La capacité de concentration est assez limitée quand un apprenant doit juste écouter. En laissant vos apprenants être plus actifs, il y a moins de pression sur vous en tant que formateur. En fait, vous n’avez pas à parler sans arrêt pendant plusieurs heures devant le groupe.

Je vous conseille fortement de rendre le plus possible vos apprenants actifs dans leurs apprentissages pour optimiser les chances qu’ils se souviennent de ce qu’ils ont appris plus longtemps que dans les 24 heures qui suivent l’apprentissage.

Vous voulez créer une formation et savoir quel type de formation est le meilleur choix pour vous?

Inscrivez-vous à mon infolettre et je vous offre gratuitement le ebook Six types de formation qui vous aidera à créer votre formation.

Votre confidentialité est importante et vous ne recevrez pas de spam.
Vous pouvez lire ma politique de confidentialité.